PARTIE 2. Tendinopathie de la coiffe des rotateurs : origine et diagnostic

par | Juil 10, 2023 | Massokin | 0 commentaires

Introduction

Les tendinopathies de la coiffe des rotateurs sont des affections fréquentes de l’épaule, pouvant entraîner une douleur et une limitation fonctionnelle significatives [1]. Cependant, il est essentiel de comprendre que la douleur à l’épaule n’est pas toujours causée par une rupture de la coiffe des rotateurs. Il existe de nombreuses autres origines possibles, tant en dehors de l’épaule que du tendon lui-même.

Importance de l’évaluation clinique dans le diagnostic des tendinopathies

L’évaluation clinique des tendinopathies de la coiffe des rotateurs joue un rôle crucial dans le diagnostic et la prise en charge [2]. L’examen visuel permet d’identifier les délocalisations de la douleur et d’évaluer le degré d’inflammation. Le recueil des antécédents médicaux et traumatiques est essentiel pour comprendre l’évolution de la douleur et les facteurs de risque. L’évaluation de l’activité physique et professionnelle permet d’identifier les activités répétitives ou les troubles médicaux qui pourraient influencer les symptômes.

Des mesures précises de la mobilité de l’épaule et de la force musculaire sont effectuées pour détecter d’éventuelles restrictions de mouvement et évaluer la fonction musculaire. Différentes échelles d’évaluation sont utilisées pour quantifier la douleur et l’impact sur les activités quotidiennes. Des questionnaires d’auto-évaluation permettent d’évaluer l’incapacité fonctionnelle et la qualité de vie du patient.

Des tests spécifiques, tels que le test de Jobe, le test de Neer et le test de Hawkins-Kennedy, peuvent être réalisés pour évaluer la fonction et la stabilité de la coiffe des rotateurs. L’examen des muscles environnants et des structures adjacentes peut fournir des informations complémentaires pour un diagnostic précis.

La douleur dans les tendinopathies de la coiffe

Lorsqu’un patient présente des douleurs à l’épaule, il est crucial de différencier les différentes sources de douleur pour établir un diagnostic précis. Les douleurs à l’épaule peuvent provenir du cou, se manifester par des douleurs au niveau de la scapula ou même de l’épaule elle-même. Par conséquent, un examen clinique approfondi est nécessaire pour déterminer l’origine exacte du problème.

Il est important de souligner que la coiffe des rotateurs ne provoque pas de douleur lorsqu’elle est rompue. La douleur survient généralement lorsque la tendinopathie se développe, éventuellement après un traumatisme. La douleur peut être présente lors de la sollicitation de l’épaule ou dans des mouvements spécifiques. Toutefois, en cas de rupture totale du tendon, il n’y a généralement plus de douleur. Ainsi, une rupture de la coiffe des rotateurs n’est pas toujours la cause de la douleur ressentie à l’épaule [3].

La structure du tendon de la coiffe des rotateurs joue un rôle dans la tendinopathie. Composé principalement de collagène avec une faible vascularisation, le tendon a du mal à cicatriser en cas de lésion. De plus, la zone d’insertion du tendon est constituée d’une combinaison de fibres et de cartilage, qui ont également des difficultés à produire du nouveau tissu en cas de déchirure. Par conséquent, une coiffe des rotateurs déchirée ou endommagée a peu de potentiel de guérison naturelle, nécessitant une prise en charge médicale [4].

Étiologie directe

Outre le stress mécanique, d’autres facteurs peuvent contribuer au développement des tendinopathies de la coiffe des rotateurs. L’anatomie de l’épaule, en particulier la forme de la coiffe de l’acromion, peut jouer un rôle dans la prédisposition aux lésions de la coiffe des rotateurs. Certains types d’acromions, tels que les acromions crochus ou plates, peuvent augmenter le risque de friction et de lésions des tendons.

Les problèmes vasculaires, tels que la mauvaise vascularisation due au tabagisme, peuvent compromettre la cicatrisation des tendons. De plus, le stress inflammatoire peut jouer un rôle clé dans le développement des tendinopathies, avec la production de substances toxiques pour le tendon [5].

Enfin, Avec l’âge, il est courant d’observer des modifications histologiques et des tendinopathies physiologiques dans les tendons de la coiffe des rotateurs. Des dégénérescences et des calcifications peuvent également se produire, ce qui peut contribuer aux tendinopathies.

Conclusion

En conclusion, les tendinopathies de la coiffe des rotateurs peuvent avoir diverses origines, et il est essentiel de considérer d’autres causes possibles de douleur à l’épaule en dehors de la rupture de la coiffe des rotateurs. Un examen clinique approfondi, combiné à une évaluation précise des antécédents et des mesures physiques, permet d’obtenir un diagnostic précis et de planifier une prise en charge adaptée pour chaque patient. Si vous voulez aller plus loin dans la rééducation et les exercices pour soulager les problématiques de la coiffe des rotateurs, inscrivez-vous au cours 100% en ligne ici: devenez un expert des exercices thérapeutiques !

Références scientifiques :

[1] Kibler, W. B., Sciascia, A. D., & Hester, P. (2007). Clinical utility of traditional and new tests in the diagnosis of biceps tendon injuries and superior labrum anterior and posterior lesions in the shoulder. The American journal of sports medicine, 35(9), 148-156.

[2] Jost, B., Zumstein, M., & Pfirrmann, C. W. (2009). Les lésions de la coiffe des rotateurs. Revue Médicale Suisse, 5(201), 1656-1660.

[3] Smith, C. D., Alexander, S., & Hill, A. M. (2020). Rotator cuff tears: an evidence-based approach to management. Orthopedic research and reviews, 12, 59-73.

[4] Mall, N. A., Chalmers, P. N., Moric, M., Tanaka, M. J., Cole, B. J., & Bach, B. R. (2014). Incidence and trends of anterior cruciate ligament reconstruction in the United States. The American journal of sports medicine, 42(10), 2363-2370.

[5] Thorborg, K., Hölmich, P., Christensen, R., Petersen, J., Roos, E. M., & Hölmich, L. R. (2017). The Copenhagen Hip and Groin Outcome Score (HAGOS): development and validation according to the COSMIN checklist. British journal of sports medicine, 51(6), 478-486.

Florian Carreras

Florian Carreras

Thérapeute en Masso-Kinésithérapie

Bienvenue sur mon blogue. Au plaisir de partager mes connaissances avec vous !

Derniers articles

Suivez-moi

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *